Quatre des six classes de 6e et 5e de cette année scolaire 2020-2021 sont des classes bilingues. En plus du français, l’anglais constitue une deuxième langue d’enseignement dans ces classes. Les disciplines non linguistiques sont ainsi enseignées à la fois en français et anglais. Qu’il s’agisse des mathématiques, de l’histoire-géographie, des sciences physiques ou de SVT, ces enseignements sont dispensés intégralement en anglais et en français. L’Apprentissage de l’anglais par la pratique se déroule plus naturellement sans que l’élève s’en aperçoive. À la rentrée 2020, 64 élèves dont 35 de la sixième et 29 de la cinquième suivent un parcours bilingue soit 45 % de l’effectif des deux niveaux.

Il est 15 h et quart. Le cours d’histoire en anglais de ce vendredi 18 septembre commence en 5ème 3. La leçon du jour qui porte sur le chapitre « The medieval world » débute avec une révision de quelques notions abordées en 6ème bilingue. Quelle différence entre « History » et « story » ? Plusieurs tentatives d’explication les unes aussi habiles que les autres par les élèves ont permis à M. Apévi leur enseignant de leur rappeler les nuances entres les deux termes en français et en anglais. Dans une ambiance conviviale, loin des séances de cours classiques, M. Apévi et ses élèves ont passé une heure à discuter en anglais la plupart du temps et à suivre des modules vidéos portant sur le chapitre du jour.

Les avantages pour les élèves inscrits dans les classes bilingues sont nombreux. Dans le cas des classes bilingues français-anglais que propose Cours Lumière, un accent particulier est mis sur les aptitudes des élèves à communiquer aisément dans les deux langues. Les élèves apprennent tôt l’importance de la diversité et l’intérêt de s’ouvrir à d’autres cultures. Par ailleurs, une maitrise de l’anglais permet un apprentissage plus aisé des sciences et une adaptation plus facile à diverses situations.

Apprendre, analyser et comprendre le monde actuel et futur, celui de l’intelligence artificielle, passer facilement d’une langue à une autre sont devenus avec la mondialisation un réel atout pour l’épanouissement socioprofessionnel auquel prépare l’école. Des recherches en sciences cognitives ont démontré que les enfants qui maitrisent plus d’une langue acquièrent plus facilement et plus tôt une ouverture d’esprit sur les réalités culturelles de leur quotidien. L’apprentissage renforcé de l’anglais en sixième et cinquième dans les classes bilingues amène les apprenants à asseoir une bonne base pour la suite de leurs apprentissages.